Paroisse Saint-Jean Baptiste

Secteur Amiens-centre, églises de la paroisse : St-Roch, St-Jacques, Cathédrale, Sacré-Cœur et St-Leu.

Paroisses Hebdo n°139

Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés » (Mt 6, 7). Ces paroles du Christ sur la prière peuvent résonner de manière paradoxale en ce mois d’octobre. En effet, bien qu’il soit déjà largement entamé, il est encore temps de nous rappeler que ce mois est consacré au Rosaire depuis le pape Léon XIII à la fin du XIXème siècle.

Nous pourrions alors nous dire qu’il y a là une contradiction entre cet encouragement à prier le chapelet et cet enseignement du Christ. S’il y a bien une prière répétitive, où l’on a l’impression de « rabâcher comme des païens », c’est le chapelet.

Et pourtant, saint Jean-Paul II, dans sa lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae, considère que « dans sa simplicité et dans sa profondeur, il reste […] une prière d’une grande signification, destinée à porter des fruits de sainteté ». En effet, il ne s’agit pas de « rabâcher », mais bien de s’associer aux paroles de l’Ange à Marie par le « Je vous salue Marie » et à la prière du Christ par le « Notre Père ».

De plus, la méditation des différents mystères de la vie du Christ, et les fruits qui y sont associés comme la foi pour la Résurrection, montre bien que le sens de cette prière n’est pas de répéter mais d’entrer dans la contemplation.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Pierre-Augustin Henry
date_range 17 octobre 2021

Paroisses Hebdo n°138

Don Edouard

Cette semaine, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église a remis aux évêques de France le rapport que ces derniers lui avaient commandé il y a trois ans. Ce rapport présente une estimation des cas d’abus sexuels au cours des 70 dernières années, analyse comment l’Église les a traités et propose des recommandations.

Les chiffres du rapport sont impressionnants. La réalité est consternante. Un sentiment de colère, de honte selon les mots du Pape François, de dégoût et d’impuissance peut nous envahir. Une nouvelle vague de suspicion et de défiance risque de se lever à l’encontre des prêtres et de l’Église. Faut-il, pour riposter, entamer un débat malsain sur les nombres de cas supposés ou réels ? Certainement pas. Un cas de pédophilie dans l’Église, c’est déjà un cas de trop.

Pour répondre à sa vocation dans le monde, l’Église a le devoir absolu de faire toute la lumière sur ces délits et ces crimes. Prions pour que cette démarche soit prophétique pour l’Eglise elle-même. En faisant toute la vérité, et sans donner de leçon à quiconque, l’Eglise pourra prendre sa juste part dans l’effort que toutes nos institutions doivent mener face à un phénomène qui, dans un silence assourdissant, gangrène notre société depuis trop longtemps. Sur la période 1950-2020, 5 millions et demi de personnes en France auraient été victimes d'abus sexuels avant leur majorité. Les violences sexuelles commises dans l'Église représenteraient ainsi 4% du total des violences de ce type dans la société française.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don Edouard
date_range 10 octobre 2021

Paroisses Hebdo n°137

Patrick Desmedt

Dans cette parole de Jésus qui clôture l’évangile de Matthieu, je vois un immense réconfort et un appel à l’audace de la Foi lancé à tous les hommes. Jésus est toujours présent et travaille au cœur du monde. La rentrée est faite, le confinement est derrière nous, alors il faut s’y mettre.

Sachons nous encourager en témoignant de ce que le Seigneur a fait de beau dans nos vies, celles de nos proches et engageons-nous. Donne-nous, Seigneur, de croire que Ton Evangile progresse, par l’humble apostolat, la prière, la confiance en Toi, la méditation de la parole, le témoignage. Ce qui compte, c’est la nouveauté toujours renouvelée de l’Evangile. Donne-nous, Seigneur, d’être disponibles pour en témoigner en toutes occasions.

Et elles ne manquent pas dans nos paroisses. Citons, par exemple, le parcours Saint Jean-Baptiste, le parcours Alpha, le Catéchisme pour adultes. Les aumôneries des collèges, des lycées et des facultés appellent les jeunes à se retrouver.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Patrick Desmedt, diacre
date_range 3 octobre 2021